Antoine Westermann - Poulette pattes noires entière cuite comme un baeckeoffen

500 g de pommes de terre (BF 15)
400 g d’artichauts poivrades
Ail
Citrons confits
Tomates
Romarin
150 g de petits oignons
1 Poulette pattes noires (environ 1 kg vidée et parée)
3,5 dl de fond blanc de volaille
1,5 dl de vin blanc d’Alsace
Jus de volaille

Pour lutter la terrine, c'est-à-dire la fermer hermétiquement, il vous faudra de la farine, que vous mélangerez avec de l'eau, et un œuf qui servira de dorure. Préparez-la à l'avance.

Avant de commencer, vous aurez pris la précaution de préparer le citron confit, car cette opération requiert entre 6 et 8 heures.

Les tomates sont d'abord émondées et épépinées, puis coupées en quartiers.

L'ail doit être tout simplement épluché.

Poêlez les petits artichauts poivrades dans un peu d'huile.

Faites de même avec les pommes de terre rates, afin de les colorer légèrement. Vous obtiendrez ainsi beaucoup plus de saveur qu'en les laissant à l'état de crudité.

Maintenant, salez la poulette avec un petit peu de gros sel, puis poivrez.
Répartissez les pommes de terre et les artichauts autour de la poulette.

Ajoutez les petits oignons, les gousses d'ail et la tomate.

Disposez tout cela autour de la volaille, selon vos propres goûts, sans oublier le citron confit et les deux brins de romarin.

Mettez l'équivalent d'un bon verre de vin blanc alsacien, la même quantité de fond de volaille et, enfin, le jus de volaille. Fermez la terrine avec le couvercle.

Placez la pâte à lutter, en commençant d'un côté de la terrine et en ajustant tout autour.

Dans 50 minutes, vous pourrez sortir la poulette, après avoir décollé un peu la pâte.